bandeau Pronastrum

Le troisième aéroport parisien

Arbre planté le 10 novembre 2001 pour symboliser le refus du troisième aéroport. Cliquer pour agrandir.
Arbre planté le 10 novembre 2001
pour symboliser le refus du
troisième aéroport

En septembre 2001, un projet de construction de troisième aéroport parisien fut révélé dans les médias. En menaçant de raser plusieurs communes et d'expulser des milliers de personnes, comme aux heures les plus sombre de l'Histoire, ce projet monstrueux n'avait aucune chance d'aboutir.

La DGAC, qui fournit quelques statistiques sur le trafic aérien français, mentionne dans sa note de synthèse et d'actualité de septembre 2007 en dernière page, tableau n°6 que le trafic aérien des aéroports parisiens en terme de nombre de mouvements d'avions stagne depuis plusieurs années (en fait une progression ridicule de 1,9% de croissance en 6 ans a été constatée - équivalant à une progression annuelle infime d'environ 0,3%). Nous sommes donc bien loin des chiffres vertigineux (entre 3,3% et 5% de croissance annuelle) annoncés lors du « débat » DUCSAI en 2001. Ces chiffres manifestement aberrants étaient à l'époque les seuls arguments potentiellement recevables des tenants à un nouvel aéroport parisien.

Heureusement, la raison l'a emporté. En juillet 2003, une mission parlementaire chargée par le Gouvernement d'étudier l'avenir du transport aérien en France, a jugé inutile et trop coûteuse la construction dans le Bassin parisien d'un troisième aéroport international. En outre, cette mission parlementaire a fourni un ensemble de pas moins de 21 propositions pour l'avenir du transport aérien français et la politique aéroportuaire. Le Gouvernement confirma ces choix en décembre 2003 en prônant la desserte équilibrée du territoire.

Ainsi, « Le troisième aéroport parisien est mort de sa belle mort » comme titrait Le Progrès de Lyon en février 2004. Ce beau résultat est dû évidemment à l'inutilité d'un nouvel aéroport parisien. Mais la détermination infaillible des habitants du « grand bassin parisien » ne doit pas être minimisée dans cet heureux dénouement.

Accueil Pronastrum

Accueil