bandeau Pronastrum

Éoliennes : historique

Janvier 2005

Mât d'étude éolien au sud de Rollot. Cliquer pour agrandir.
Mât d'étude éolien au sud de Rollot

Par voie officielle, l'association Pronastrum apprend l'existence d'un projet d'éoliennes sur le territoire de Rollot. L'association est dubitative quant-au rendement financier annuel annoncé pour la commune : « 6 Eoliennes = environ 380 000 à 450 000 € » (source : Le Rollotois, bulletin municipal n°45 de la municipalité).

Septembre 2006

Un mât d'étude éolien jette son ombre sur le territoire rollotois. L'association Pronastrum va alors visiter le champ éolien le plus proche (celui de Rosières-en-Santerre) afin d'estimer l'impact que pourrait occasionner des éoliennes autour de Rollot. L'association Pronastrum est consternée par ce qu'elle voit : de gigantesques assemblages de tubes blanchâtres qui brassent de l'air d'un mouvement exaspérant. Ces monstruosités appelées plus communément éoliennes n'ont manifestement pas leur place en Santerre tant elles sont en rupture avec le paysage. Les pseudo arguments écologiques n'y changeront rien : les éoliennes industrielles ne sont absolument pas la solution selon les conclusions des experts.

Dimanche 26 août 2007 au matin

Ce dimanche 26 août 2007 au matin (un dimanche matin ?!), le mât d'étude éolien est démonté.

Vendredi 28 septembre 2007 à 19H

La société CITA (Compagnie Internationale des Turbines Atmosphériques http://www.cita-wind.com/) faisant partie du groupe GSEF (Gestion de Service Entreprise Financière http://www.gsef.fr/ et http://www.gsef.fr/gsef/P_eolien.html) effectue une réunion à la salle des fêtes de Rollot.

L'association Pronastrum ne comprend pas pourquoi seule une petite partie de la population des communes de Courcelles-Epayelles, Cuvilly, Lataule, Mortemer et Rollot a été informée de cette réunion.

Quelques questions ont donné lieu à quelques réponses :

  • Le projet de parc éolien constitué de 13 éoliennes menace 5 communes (3 éoliennes à Rollot, 1 éolienne à Frestoy-Vaux/Le Tronquoy, 2 éoliennes à Courcelles-Epayelles, 4 éoliennes à Mortemer et 3 éoliennes à Cuvilly). Ces éoliennes ne seraient pas alignés, mais disposées vaguement en forme de plusieurs arcs dans le sens des vents dominants (!!!). Les communes toutes proches, Lataule, Belloy, Méry-la-Bataille, Tricot, Le Ployron, Coivrel, Assainvillers, Piennes-Onvillers et Rubescourt seraient largement impactées.

  • Les éoliennes seraient composées d'un mât d'environ 90 mètres de haut, de pâles de 46 mètres de longueur (diamètre de survol=92 mètres) et de larges fondations. La hauteur totale des éoliennes sera donc démesurée : au moins 136 mètres soit plus de trois fois la hauteur maximale des plus hauts clochers de la région (même la flèche de la cathédrale d'Amiens ne pourrait rivaliser avec ses 112 mètres ; ni la tour Perret d'Amiens qui culmine à 110 mètres).

  • Des chemins d'exploitation supplémentaires seraient nécessaires. Un poste électrique de raccordement serait probablement placé entre Rollot et Courcelles-Epayelles en bordure de la Chaussée Brunehaut (départementale 27).

  • Le raccordement au réseau électrique se ferait à Ressons-sur-Matz.

  • Le rendement financier pour les communes serait de seulement 6 000 € par éolienne. Cette somme dérisoire en regard des nuisances occasionnées ne correspond manifestement pas à ce qui avait été annoncé en janvier 2005 (60 000 à 75 000 euros par éolienne).

  • Aucune baisse d'impôt en contrepartie.

  • Aucun emploi local créé.

  • Pas de réduction du prix de l'énergie, au contraire chaque éolienne installée alourdira davantage le prix de l'énergie via la CSPE.

  • Risques élevés d'interférence électromagnétique empêchant de recevoir la télévision et d'utiliser les téléphones mobiles, tel que c'est arrivé aux habitants de Bellancourt et Vauchelles-lès-Quesnoy, communes proches d'Abbeville.

Cette réunion a été particulièrement tendue. Les habitants des communes concernées sont fortement déterminés à vouloir conserver leur territoire sans éolienne.

La société CITA n'a pas évoqué ses autres projets plus avancés. Ainsi, il n'a pas été question de l'entreprise dénommée « Éoliennes de l'Ourcq et du Clignon » qui devrait exploiter un champ de 6 éoliennes entre les communes de Chezy-en-Orxois et Saint-Gengoulph.

Octobre 2007

A la lecture du document « Révision simplifiée du plan d'occupation des sols - commune de Rollot - 23 juillet 2007 », l'association Pronastrum est horrifiée. Pourquoi ce document contient il des erreurs ? Pourquoi ce document est il aussi haineux contre Rollot et ses environs ?

L'association Pronastrum va saisir les autorités.

27 octobre 2007

L'association Pronastrum rencontre l'association FEROWEL (Association de défense de l'environnement de Ferrières-Royaucourt-Welles Pérennes). Les communes proches de Ferrières sont menacées par un autre projet éolien.

25 novembre 2007

L'association Pronastrum rend publique le premier photomontage réaliste produit par son Comité d'Étude à l'Impact Éolien de Rollot et ses Environs (CEIERE) :

Depuis Tricot, vision abjecte d'éoliennes entre les communes de Courcelles-Épayelles (premier plan) et Rollot (arrière-plan). Cliquer pour agrandir.
Vision apocalyptique.
Vues depuis Tricot : les communes de Courcelles-Épayelles (premier plan) et Rollot (arrière-plan) souffriraient d'une
vue abjecte en bordure même d'un des sites naturels les plus remarquables du département de la Somme.

Le CEIERE a basé ses travaux en prenant comme hypothèse les informations fournies lors de la réunion d'information du 28 septembre 2007. L'association Pronastrum constate l'incompatibilité évidente de ces turbines industrielles montées sur des mâts démesurés, le tout dans un site naturel d'exception.

26 février 2008

Les associations Pronastrum et Cecumorol (Association de défense de l'environnement intercommunal de Courcelles-Épayelles, Cuvilly, Mortemer et Rollot) étaient représentées lors de la réunion d'information organisée par la société CITA à Cuvilly. L'ambiance fut particulièrement houleuse. Les habitants de Cuvilly et des communes proches sont particulièrement déterminées à conserver la qualité de leur environnement existant sans éolienne. Le projet d'éoliennes qui évolue (la commune de Rollot ne serait pas concernée dans un premier temps) dans une absence de transparence (qui fait quoi, qui finance quoi) n'est pas étranger à la juste volonté des habitants.
Lire le compte rendu de la réunion de Cuvilly dans le journal Le Parisien.

Mât d'étude éolien à Mortemer, à proximité de Rollot. Cliquer pour agrandir.
Mât d'étude éolien de Mortemer à
proximité de Rollot (14/09/2008)

L'association Pronastrum a demandé à plusieurs reprises des compléments d'information auprès du promoteur qui s'était pourtant engagé à le faire d'après sa plaquette distribuée le 28 septembre 2007.

14 juin 2008

Le Comité d'Étude à l'Impact Éolien de Rollot et ses Environs (CEIERE) publie un nouveau  photomontage réaliste. À découvrir sur la page des photomontages.

14 septembre 2008

L'association Pronastrum constate l'existence d'un nouveau mât d'étude éolien à proximité de Rollot et plus précisément sur le territoire de la commune voisine de Mortemer. L'association est indignée.

Étude de l'impact éolien à Rollot et ses environs - Par l'association Pronastrum
Étude de l'impact éolien à
Rollot et ses environs - Par
l'association Pronastrum

29 septembre 2008

L'association Pronastrum diffuse son étude concernant l'impact éolien de Rollot et ses environs. Les destinataires de cette étude sont les membres du Conseil Municipal de Rollot, plusieurs parlementaires, M. le Sous-préfet de Montdidier, M. le Préfet de Picardie, la Communauté de communes de Montdidier et plusieurs associations.
Étude de l'impact éolien à Rollot et ses environs (septembre 2008).

3 octobre 2008

Un promoteur d'éoliennes présente à Rollot son projet d'installation de turbines industrielles géantes. 9 éoliennes sont prévues dont 4 à Rollot (les 4 éoliennes convoitées à Cuvilly ont disparu). Les photomontages présentés semblent erronés, les rendements financiers en faveur des communes apparaissent comme dérisoires en proportion des nuisances engendrées. L'association Pronastrum maintient son point de vue.

10 octobre 2008

L'italien ERG Renew Spa, cotée à la Bourse de Milan, l’un des principaux producteurs italiens indépendants d’énergies, a officialisé l'acquisition (auprès du groupe GSEF) 50 % du capital de CITA Wind. Le montant de la transaction s’élève à 3 millions d’euros, incluant la prise en charge de 50% des frais de développement engagés sur l’année 2008.

Octobre 2008

La Communauté de communes de Montdidier communique sur son Zonage de Développement Éolien. Manifestement, le territoire convoité est constitué d'au moins 5 zones distinctes ce qui assurerait le mitage du territoire. La commune de Rollot est menacée d'être enfermée entre plusieurs parcs éoliens.

17 octobre 2008

Le Comité d'Étude à l'Impact Éolien de Rollot et ses Environs (CEIERE) publie un nouveau  photomontage réaliste. À découvrir sur la page des photomontages.

22 octobre 2008

Le Courrier Picard rédige un article au sujet des éoliennes. Extrait : « Trop moche, pas réellement écolo, propice à de petites corruptions locales. Un mauvais vent souffle sur l'éolien. Dans l'Oise, le dernier projet qui menaçait de défigurer le plateau picard vient d'être retoqué. ».

29 octobre 2008

Le Courrier Picard rédige un nouvel article au sujet des éoliennes. Extrait : « Les éoliennes brouillent les ondes. Depuis l'installation du parc éolien, des problèmes de réception de télévision ont été signalés par une quarantaine de riverains du hameau de Canisy et de la commune voisine d'Eppeville. ».

31 octobre 2008

Toujours davantage de projets de parcs éoliens recalés dans l'Oise.

4 novembre 2008

Le chef de l'État est revenu sur l’indispensable mixité énergétique en fustigeant au passage les obnubilés du « tout éolien ».
Autre article dans le NouvelObs : « Sarkozy met en avant la "réserve de croissance fantastique" de sa révolution verte  ». Extrait : « Il a souhaité "en même temps" investir "dans le solaire, la biomasse", mais pas autant dans l'éolien que certains pays qui "ont peut-être été un peu loin". "C'est peut-être écologique sur la consommation, mais alors sur la vision, franchement!", a-t-il lancé. »
Voir la vidéo.
Article de fond : « Face à face franco-allemand sur l’éolien ».

Juillet/août 2009

Suivant l'arrêté préfectoral du 9 juillet 2009, la ZDE par morceaux convoitée par la Communauté de Communes de Montdidier se trouve amputée de la presque totalité des secteurs demandés, et notamment le secteur de Rollot :  « le secteur serait situé à proximité de l'abbaye de Saint-Martin-au-Bois et par conséquent il doit être refusé. ». En même temps, c'est tout le site convoité de Cuvilly, Lataule, Mortemer, Courcelles-Épayelles, Frestoy-Vaux qui est maintenant heureusement préservé d'éoliennes industrielles géantes.

De même, le secteur entre Piennes-Onvillers et Montdidier a été refusé car : « le développement éolien dans ce secteur multiplierait les co-visibilités avec les 2 églises classées et le clocher de l'Hôtel de Ville de Montdidier d'une part, et d'autre part porterait atteinte, par des confrontations directes, à l'église classée de Piennes-Onvillers située à 1 km du projet et que par conséquent elle doit être refusée ; ».

Évidemment, il s'agit de règles de bon sens. En revanche, on peut être très inquiet pour le secteur de La-Boissière-en-Santerre qui n'a pas été refusé. Or, cela va causer un terrible spectacle de co-visibilité au sud-ouest de Montdidier ou à l'est de Roye à cause de 3 sites éoliens (Montdidier/Assainvillers, la-Boissière-en-Santerre, Roye) les uns derrière les autres. Bon courage pour recevoir la télévision et le téléphone mobile ! Il est néanmoins encore temps d'arrêter ce monstrueux cauchemar.

26 février 2010

L'arrêté préfectoral du 9 juillet 2009 a été attaqué. L'association Pronastrum ne comprend pas les raisons de cet acharnement.

4 mars 2010

Ballon muni d'appareil photographique chargé de déterminer à quelle altitude on voit Saint-Martin-aux-Bois depuis la vallée entre Rollot et Courcelles-Épayelles. Cliquer pour agrandir.
Ballon muni d'appareil photographique chargé de
déterminer à quelle altitude on voit Saint-Martin-aux
Bois depuis la vallée entre Rollot et Courcelles-
Épayelles. Cliquer pour agrandir. (04/03/2010)

Un promoteur éolien, a mandaté une entreprise afin d'étudier semble-t-il la visibilité de Saint-Martin-aux-Bois depuis le secteur convoité de Rollot/Courcelles-Épayelles. Un ballon muni d'un appareil photographique a ainsi été lancé depuis la vallée entre ces 2 communes.

Pourtant, pas besoin de gros moyen pour savoir qu'une éolienne plantée à cet endroit et mesurant plus de 50 mètres serait visible depuis Saint-Martin-aux-Bois. C'est irréfragable.

Par ailleurs, l'association Pronastrum ne peut que condamner ces agissements en toute opacité et en opposition avec les promesses de campagne de certains élus.

18 mai 2010

L’association Pronastrum découvre que le projet de création d'une centrale composée de 13 éoliennes et retoqué par l'arrêté préfectoral du 9 juillet 2009 vient de réapparaître sous forme de projet amputé via une demande de permis de construire d'une centrale de 5 éoliennes (les 5 plus proches de Saint-Martin-aux-Bois !!!) situées en bordure de la commune de Rollot :

Par arrêté du 29 mars 2010, une enquête publique est prescrite du 18 mai 2010 au 19 juin 2010 inclus, sur le territoire des communes de COURCELLES-EPAYELLES, LATAULE et MORTEMER, portant sur les demandes de permis de construire un parc comprenant 5 éoliennes et 1 bâtiment poste de liaison électrique présentées par la société « Éoliennes du Champ Chardon ». Ci-joint le lien vers le PDF portant Avis au public pour demande de permis de construire d'un parc éolien.

Il s'agit en fait du même projet initial, mais amputé à 5 éoliennes. L'une de ces éoliennes serrait en bordure directe du territoire de Rollot.
Pronastrum a déjà consulté le dossier complet en mairie et a relevé un nombre impressionnant d'inexactitudes. Nous avons par ailleurs déjà remis un dossier complémentaire au commissaire-enquêteur.
Morceau choisi du document servant à l'enquête publique : l'installation des éoliennes aura un impact positif sur le tourisme. Ou encore : l'installation des éoliennes améliorera la qualité de l'air. L'association en rigolerait encore si le sujet n'était pas aussi grave.

L'association ne comprend pas cette nouvelle provocation contre l'arrêté préfectoral du 9 juillet 2009 compte tenu du fait que la distance entre Rollot et Saint-Martin-aux-Bois n'a pas variée. L'association a donc remis un dossier spécifique au commissaire enquêteur.

30 août 2010

Un arrêté préfectoral du 30 août 2010 refuse la demande de permis de construire de 5 éoliennes sur les territoires de Mortemer, Lataule et Courcelles-Épayelles.

Panneau sur le territoire de Rollot annonçant le permis de constuire de 2 éoliennes à Courcelles-Épayelles. Cliquer pour agrandir.
Panneau sur le territoire de Rollot annonçant le
permis de constuire de 2 éoliennes à
Courcelles-Épayelles. Cliquer pour agrandir.
 (04/05/2013)

4 mai 2013

Malgré  l'arrêté préfectoral du 9 juillet 2009  qui préserve d'éoliennes le secteur de Rollot, malgré l'arrêté du 29 mars 2010, malgré l'arrêté préfectoral du 30 août 2010 refusant la demande de permis de construire de 5 éoliennes sur les territoires de Mortemer, Lataule et Courcelles-Épayelles, un discret arrêté préfectoral du 12 mars 2013 autorise ledit permis de construire (suite à l'attaque de l'arrêté préfectoral du 30 août 2010 au tribunal administratif par le promoteur). Le promoteur envisage des éoliennes d'une hauteur de 146,3 mètres !!!

Accueil Pronastrum

Accueil